L’astuce d’un Espagnol lui a permis d’escroquer 330.000 euros à Amazon

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Illustration. L'e-commerce.

Après avoir reçu ses colis, il les remplissait de terre et demandait le remboursement. Il trompait ainsi le système de vérification des retours de commandes.

Un Espagnol de 22 ans est parvenu à escroquer plus de 300.000 euros à Amazon, mais son trop grand appétit a fini par le perdre. Il profitait de l’offre d’Amazon proposant un renvoi gratuit des colis dans un délai de 30 jours après livraison, en usant d’un subterfuge astucieux.

De la terre dans les colis

Voici comment il procédait : à réception de sa commande, il pesait scrupuleusement le colis. Il en retirait le contenu puis le remplissait de terre, au poids initial exact. Ensuite, retour à la plateforme logistique du géant du commerce en ligne, à Barcelone. Une fois à l’entrepôt, Amazon se contente de vérifier leur poids, sans les ouvrir car les employés sont persuadés que le contenu est bien toujours présent.

Il risque jusqu’à 6 années de prison

Et ce n’est pas tout. Car pendant des années, il revendait les objets reçus, principalement électroniques, via son propre site web, et à des prix bien sûr plus attractifs que ceux proposés par Amazon. Seulement, ce dernier a fini par découvrir le pot aux roses.
Arrêté puis remis en liberté sous caution en attente de son jugement, James Gilbert Kwarteng encourt six ans de réclusion pour fraude et organisation criminelle.

Source : https://www.24matins.fr

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail