le corps de Louis Marmorat a été retrouvé …

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Louis Marmorat, 26 ans, était parti seul faire de la randonnée dans le Valgaudemar.  Photo Le DL /Gendarmerie 05

le corps de Louis Marmorat a été retrouvé…

Le Gapençais de 26 ans n’avait plus donné de nouvelle depuis samedi matin. Il était parti randonner seul entre le refuge de l’Olan et celui de Vallonpierre. Après un jour et demi de recherches, les gendarmes l’ont découvert sous le pic Gazonné.

Il avait annoncé à ses proches, vendredi, qu’il irait se balader entre le refuge de l’Olan et celui de Vallonpierre. Un large secteur duquel il n’est pas réapparu. Depuis le dernier texto envoyé à 5 heures du matin samedi, on n’était sans nouvelle du Gapençais Louis Marmorat, 26 ans, qui devait rentrer le soir même du Valgaudemar pour repartir dimanche en randonnée avec des amis.

Sa voiture a été retrouvée sur le parking du Rif du Sap. Point de départ des recherches avec l’installation d’un poste de commandement. Elles ont démarré lundi en fin de journée avec un premier survol de l’hélicoptère du détachement aérien de gendarmerie (DAG). Au sol, deux gendarmes de la communauté de brigades (COB) de Saint-Bonnet-en-Champsaur ont remonté le sentier jusqu’au refuge du Xavier Blanc.

Un hélicoptère et huit gendarmes

Le lendemain, alors qu’un appel à témoins circule sur les réseaux sociaux, les recherches se poursuivent au travers un dispositif plus important : « L’hélicoptère et huit gendarmes », précise le commandant Nicolas Colombani, chef de la compagnie de Gap. Sur terre, les groupes qui sont formés par des personnels du PGHM (Peloton de gendarmerie de haute montagne) de Briançon et des militaires de la COB de Saint-Bonnet-en-Champsaur, sont déposés dans quatre secteurs distincts. « Chalance, le col des Chevrettes, le Chapeau ou le col du Bâton », énumère le commandant de compagnie. Dans les airs, l’hélico continue d’inspecter une large zone dont le pic du Lauzon.

Ce mardi soir, alors que l’engin rapatriait les secouristes et effectuait un ultime survol de la journée, un corps a été découvert dans une zone très escarpée. Après vérification, il s’agit de Louis Marmorat. L’homme qui avait l’habitude de partir seul en randonnée, aurait chuté sous le pic Gazonné.

Un charpentier qui travaillait dans la cabane de Vallon Clos l’avait vu passé. Une information qui avait réorienté les recherches des secouristes.

 

 

Source : https://www.ledauphine.com

Crédit photo : Capture d’écran

Source crédit photo : https://www.ledauphine.com

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail