Le corps d’Oliver, disparu après un passage à tabac, aurait été retrouvé 250 km plus loin

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Oliver Tony, 17 ans, était porté disparu après avoir été tabassé par plusieurs jeunes hommes sur les berges du canal de l’Ourcq à Noisy-le-Sec, dans la nuit du 6 au 7 novembre.

Les policiers pensaient qu’il avait été poussé à l’eau. Le canal avait alors été sondé. En vain.


Des images de l’agression diffusées sur Snapchat montraient la victime en sang, qui gisait sur le sol. On entendait une voix masculine crier « casse-toi, casse-toi dans l’eau ».

Mais c’est à 250 km de là, à Tours, en Indre-et-Loire, qu’un cadavre s’apparentant à celui d’Oliver a été découvert jeudi après-midi.


Après son passage à tabac, la victime aurait été transportée dans le coffre d’un véhicule et aurait été abandonné à Tours dans un fossé, vêtu d’un simple caleçon.

Selon une source proche de l’enquête, « il y a peu de doute » sur l’identité du corps.

Quatre personnes ont été interpellées dans cette affaire. Deux se trouvaient encore en garde à vue jeudi. L’un avait été interpellé mercredi alors qu’il rentrait de Thaïlande, le deuxième s’était présenté de lui-même à la police mardi.

Depuis la disparition de l’adolescent, des appels à la vengeance circulaient sur les réseaux sociaux. Sa mère avait appelé au calme, implorant qu’on lui « rende » son fils « même mort ».

Source : https://www.laprovence.com

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail