le frein à main de la voiture des parents lâche, leur petit garçon meurt écrasé

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Un dramatique accident a ôté la vie à un enfant âgé de deux ans et demi dans le hameau de Grumesnil, à Auneuil. Jeudi soir, il a été « mortellement percuté » par la voiture de ses parents, dont le frein à main aurait « lâché ».

« C’est très difficile d’en parler. Tout ce que je peux dire, c’est que c’est une tragédie pour ce jeune couple qui a perdu son enfant, témoigne pudiquement le maire d’Auneuil (Oise), Hans Dekkers. Nous ne voulons pas nous imposer, mais s’ils ont besoin de quelque chose, nous serons là. »



Jeudi soir, un petit garçon âgé de deux ans et demi a perdu la vie au domicile familial, dans le hameau de Grumesnil. « Selon les premiers éléments recueillis, les parents venaient de garer leur véhicule dans la cour en pente de leur habitation. Le frein à main aurait lâché et l’enfant, qui jouait a proximité, aurait été mortellement percuté par la voiture qui aurait ainsi reculé sur le terrain en pente », déclare la procureure de la République de Beauvais, Caroline Tharot.

«J’espère qu’elle et son mari trouveront la force de se reconstruire»
Quand le maire est arrivé sur place, les médecins du Samu et les pompiers venaient de mettre fin à la réanimation du garçon, après une heure de massage cardiaque. Un hélicoptère du Smur 80 avait été demandé afin qu’il soit transporté au centre hospitalier d’Amiens (Somme). Mais l’enfant était déjà décédé des suites de ses blessures.

« Quelle tragique fatalité, soupire l’élu de cette commune de 2 800 habitants, près de Beauvais. La maman est une fille d’Auneuil, elle a grandi ici et c’est ici qu’elle a sa famille. J’espère qu’elle et son mari trouveront la force de se reconstruire. Pour l’instant, on préfère que la famille puisse se remettre un peu. On voudrait aider, alors on cherche une idée, quelque chose qui ne soit pas intrusif. C’est la première fois qu’on vit ça dans le village. Nous sommes tous très peinés. »

L’enquête a été confiée à la brigade de gendarmerie de Méru. « Les investigations sont en cours pour déterminer les circonstances exactes dans lesquelles l’enfant de deux ans et demi est décédé », assure la procureure. La voiture a été placée sous scellée et doit faire l’objet d’une expertise pour confirmer la thèse de l’accident.



Source
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail