« Le Monde » présente ses excuses après un montage d’Emmanuel Macron publié en une de son magazine

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Ne pas mélanger les torchons et les serviettes.

( riractualites.fr ).

Des lecteurs mais aussi des hommes politiques y ont vu une référence au nazisme. La rédaction du journal évoque t’elle des éléments relatifs aux « constructivistes russes du XXe siècle ».

« Une honte » pour les uns, de « l’inconscience » pour les autres, la Une de M, le magazine du Monde diffusé samedi 29 décembre a provoqué un tollé.

Il s’agissait d’un montage plaçant Emmanuel Macron sur les Champs-Élysées dans un décor pouvant évoquer Hitler et la mise en scène nazie.

Sur un fond de couleurs blanches et rouges comme celles du drapeau nazi, le chef de l’État apparaît raide et sévère, à moitié de profil, pouvant rappeler une posture d’Hitler dans les affiches de propagande nazie.

Le M majuscule noir en haut de la couverture peut de son côté évoquer involontairement la svastika nazie.

Conscient d’avoir provoqué un malaise, le directeur des rédactions du Monde a présenté ses excuses via le site internet du quotidien.

« La couverture de M le magazine du Monde datée du samedi 29 décembre a provoqué des réactions critiques de certains de nos lecteurs.

Nous présentons nos excuses à ceux qui ont été choqués par des intentions graphiques qui ne correspondent évidemment en rien aux reproches qui nous sont adressés », a affirmé Luc Bronner.

Il a expliqué que « les éléments utilisés faisaient référence au graphisme des constructivistes russes au début du XXe siècle, lesquels utilisaient le noir et le rouge.

La couverture s’inspire par ailleurs de travaux d’artistes, notamment ceux de Lincoln Agnew, qui a réalisé de nombreux sujets graphiques pour M le magazine du Monde« .

Voici une série d’exemples de l’utilisation de ces références graphiques rouges et noires dans d’anciennes publications de M le magazine du Monde

Quelle inconscience se cache derrière cette couverture scandaleuse ?

Cette couverture, parue en pleine manifestation des « gilets jaunes », est titrée: « De l’investiture aux gilets jaunes : les Champs-Elysées, théâtre du pouvoir macronien ».

Après la publication de cette Une, de vives réactions ont émané, notamment sur Twitter.

« Quelle inconscience se cache derrière cette couverture scandaleuse ? », s’est demandée l’ancienne présidente du Medef Laurence Parisot.

Hâte de comprendre ce qui fonde les références graphiques et iconographiques du Monde.

« S’il ne peut s’agir de hasard, de quoi s’agit-il alors ? À la recherche du sens perdu…« , a quant à lui tweeté le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand.

Source: http://va.newsrepublic.net/s/Umhcpcp

Crédit photo : capture d’écran: http://va.newsrepublic.net/s/Umhcpcp

 

Point de vue de : riractualites.fr

La liberté  d’expression à des limites à ne pas dépasser.

Merci au journal le magasine du Monde, d’avoir demander des excuses.

 

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail