Les propriétaires de chats risquent une amende de 750 € en cas de défaut d’identification

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Tous les chats, ayant vu le jour après le 1er janvier 2021, doivent disposer de puces ou être tatoués

Les propriétaires de chats, nés après le 1er janvier dernier, sont exposés à une amende de 750 €, soit une amende de 4e classe, s’ils n’ont pas pucer ou tatouer leurs chats.

Avant cette nouvelle mesure, seuls les chatons, qui ont été donnés ou vendus, devaient être pucés et tatoués.

Mais désormais l’identification par puce électronique ou tatouage doit être appliquée à tous les chatons.

RTL tient à souligner que l’article L212-10 du Code rural, actualisé mercredi 6 janvier 2021, stipule que « l’identification est à la charge du cédant » dans le cas d’un don ou d’une vente de chaton.


Le cédant doit alors transmettre un certificat de bonne santé, qui a été réalisé dans les cinq jours, avant la cession à la personne qui récupère le chaton.

Il faut se rendre chez un vétérinaire pour faire pucer ou tatouer un chaton.

Source :linfo.re

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail