L’homme qui a tiré dans la tête de son fils a été libéré

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Dans le quartier sorguais, l’affaire a ému plusieurs riverains du chemin de La Traille, en bordure de la voie ferrée.  Photo archives Le DL /Riad DOUA

Dans le quartier sorguais, l’affaire a ému plusieurs riverains du chemin de La Traille, en bordure de la voie ferrée.  Photo archives Le DL /Riad DOUA

En novembre dernier, à Sorgues, un homme de 78 ans qui ne supporte plus que son fils vive chez lui prend son fusil et lui tire dans la tête. Après des mois de détention provisoire, il a été remis en liberté.

L’homme, qui n’a « rien d’un meurtrier », d’après une de nos sources qui suit le dossier, a pu quitter sa cellule pour rejoindre le domicile de sa fille dans le Gard. Il a interdiction d’entrer en contact avec son fils et il ne peut se présenter dans le Vaucluse que pour y rencontrer le magistrat instructeur ou son avocate Me  Hélène Blanc.

Le crime reproché à cet agriculteur date de la nuit du 10 novembre 2018 où, après des années à voir son fils partager le mas familial avec lui et sa femme, il avait fini par craquer.

La dispute de trop…

D’après les premiers éléments de l’enquête, menée par des gendarmes de la compagnie d’Avignon, il semble acquis que cette nuit-là, après une énième dispute, le septuagénaire avait pris son arme pour en finir avec tout ce que leur enfant leur aurait fait vivre. « Il ne le supportait plus et voulait en finir », nous expliquait une source judiciaire à l’époque.

L’homme est accusé d’avoir tiré en pleine tête de son garçon, âgé d’une cinquantaine d’années aujourd’hui. Ce dernier a eu une partie du visage arraché par la décharge de plombs. Malgré sa blessure, il n’avait pas perdu connaissance lorsque les sapeurs-pompiers et l’équipe du Smur d’Avignon étaient arrivés sur place.

Il avait été hospitalisé sur Marseille. Depuis, il est défiguré.

Source : http://www.ledauphine.com

Crédits photos : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail