l’OMS alerte contre « un faux sentiment de sécurité » en Europe

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Covid-19 : l’OMS alerte contre "un faux sentiment de sécurité" en Europe

« L’écrasante majorité des pays européens reste vulnérable », face à la pandémie de Covid-19, souligne l’OMS.

L’OMS tire la sonnette d’alarme sur le Vieux Continent, où la pandémie de Covid-19 risque de réserver de mauvaises surprises en dépit de l’avancée des campagnes de vaccination !

Malgré une tendance à la baisse des cas, « l’écrasante majorité des pays européens reste vulnérable », a mis en garde l’OMS Europe jeudi, mettant en garde contre « un faux sentiment de sécurité » à cause du nombre encore faible de vaccinés contre le Covid-19.

« Si nous n’arrêtons pas la transmission maintenant, les bénéfices attendus des vaccinations dans la lutte contre cette pandémie pourraient ne pas être évidents », a insisté l’Organisation mondiale de la santé.


Le variant britannique du Covid-19 a pour la première fois été détecté sur un Polynésien, revenu à Tahiti après un voyage en métropole, a annoncé le directeur de l’Institut Louis Malardé de Papeete.

Le passager avait embarqué avec un test négatif, effectué 72 heures avant son départ, mais l’autotest, exigé par les autorités sanitaires locales quatre jours après l’arrivée, s’est avéré positif.


Le gouvernement ukrainien a décidé d’interdire toute homologation de vaccins contre le Covid-19 développés ou produits en Russie, déclarée « pays agresseur » après l’annexion en 2014 par Moscou de la péninsule ukrainienne de Crimée et le début de la guerre avec les séparatistes prorusses dans l’Est. Ex-république soviétique d’environ 40 millions d’habitants, l’Ukraine a enregistré à ce jour plus de 1,2 million de cas de Covid-19 dont plus de 24.000 mortels.

Source : capital.fr

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail