Maltraitance: Une mère obligeait sa fille à manger des cafards et des araignées….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail


Maltraitance: Une mère obligeait sa fille à manger des cafards et des araignées….

Vous vous demandez certainement pourquoi cette femme a eu des enfants pour avoir ce genre de comportement inadmissible… Heureusement, elle est maintenant condamnée et ne pourra plus nuire sur la santé de sa petite famille…

Elle obligeait sa fille à manger des cafards et des araignées

Cette femme de 46 ans a fait subir à ses quatre enfants âgés entre 9 et 14 ans un véritable supplice pendant six longues années…

En effet, les enfants subissaient des sévices particulièrement atroces et la fille aîné, qui était devenue la souffre douleur de sa mère a fait un témoignage glaçant.

Elle a rapporté qu’avec ses frères et sœurs, ils étaient souvent frappés par des coups de louche et de ceinture, ils se faisaient aussi brûler, humilier et menacer en permanence.

Mais ce n’est pas tout, la mère était tellement sadique qu’elle privait la grande sœur de nourriture et la forçait à manger les cafards et les araignées qui pullulaient dans le salon.




Les dégâts sont visibles car la jeune fille de 14 ans accuse un retard de croissance et ressemble à une fille de 7 ou 8 ans maximum.

La mère a reconnu avoir été trop loin

Au mois de juillet, un homme a fait éclater la vérité au grand jour lorsqu’il est allé au commissariat afin d’expliquer ce qui se passait dans cet appartement de l’horreur car son amie avait assisté à des scènes de violences depuis l’immeuble voisin et lui avait montré des vidéos qu’elle avait filmé.

Après cela, la police a rapidement mis fin au calvaire des enfants en les plaçant dans une famille d’accueil pendant que la mère a été arrêtée.

Lors de ses interrogatoires la femme a expliqué avoir sanctionné sa fille aînée car elle était désobéissante et lui avait volé 350 euros.




Elle dira également lors de son jugement être allé trop loin et avoir fait une grosse bêtise, en précisant qu’elle avait commencé à se comporter de la sorte lorsque le père des enfants a quitté le foyer peu après une plainte venant d’elle contre lui pour agression sexuelle sur sa fille aînée.

Le tribunal correctionnel de Versailles l’a condamnée à 18 mois de prison avec sursis pour maltraitance.

Le procureur avait initialement requis quatre années de prison, dont deux ans ferme.

Source : https://www.vonjour.fr
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail