Michel Drucker : cette grosse frayeur suite à ses deux opérations du coeur….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Dans une interview accordée à Télé-Loisirs, Michel Drucker a fait de bouleversantes confidences sur ses deux opérations du coeur. Non Stop People vous en dit plus.

À la rentrée septembre, Le Parisien annonçait que Michel Drucker ne pourrait être de retour dans l’émission « Vivement Dimanche » avant un petit moment.

Et pour cause, l’animateur emblématique de France 2 venait de subir une lourde opération du coeur.

Le nouveau directeur des programmes et des antennes de France Télévisions, Stéphane Sitbon-Gomez avait déclaré à l’époque : « Michel a besoin de repos.

Il ne sera pas à l’antenne pendant encore quelques semaines.

Nous allons attendre qu’il soit complètement rétabli. »

Mais alors que son retour était très attendu, Michel Drucker n’a cessé de le décaler.




En effet, durant sa convalescence, il a vécu quelques complications et a dû être une nouvelle fois opéré.

« j’ai vraiment cru que je ne m’en sortirais pas »
Un moment compliqué pour l’animateur qui ne vit que pour la télévision.

Des jours compliqués qu’il raconte dans son livre « ça ira mieux demain », en kiosque le 29 avril prochain. À cette occasion, il a accepté de se confier dans les colonnes de Télé-Loisirs.

Il est revenu sur l’annonce sa maladie, une véritable épreuve pour l’hypocondriaque qu’il est : « Un précipice s’est ouvert devant moi ; j’ai vraiment cru que je ne m’en sortirais pas. J’ai vu ma vie défiler.

L’opération qui m’attendait était gigantesque : huit heures sur la table… et huit mois après le début de mes soucis, je suis toujours en rééducation. »

Une période douloureuse mais que Michel Drucker veut derrière lui.

Pour preuve il s’est déjà fixé de nombreux objectifs : « Retourner en Provence faire du vélo à ciel ouvert.

Et remonter sur scène en janvier pour un nouveau spectacle ! Les médecins me prennent pour un extraterrestre, ils n’imaginaient pas que je récupérerais si vite.

Cette opération a été une renaissance, les médecins m’ont sauvé la vie, ils m’ont changé le moteur : je suis reparti pour 35 000 kilomètres et ils ont prédit que je serai centenaire » confie-t-il non sans humour.



Source :
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail