Mollie Tibbetts, tuée à 20 ans en faisant son jogging : le procès a débuté………….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Le procès du meurtre de Mollie Tibbetts, tuée en 2018 aux Etats-Unis, a débuté par le témoignage de son petit ami qui a reconnu l’avoir trompée mais a nié toute implication dans le crime.

Le procès de l’homme accusé d’avoir tué Mollie Tibbetts aux Etats-Unis en 2018 a débuté cette semaine. La jeune fille de 20 ans faisait son jogging quand elle a été tuée.

L’étudiante avait disparu le 18 juillet dans l’Iowa et avait été retrouvée morte plusieurs semaines plus tard dans un champ de maïs. Cristhian Bahena Rivera, l’accusé, a prononcé des aveux partiels et la police a également découvert des preuves  notamment son ADN et une vidéo  permettant de l’incriminer.

Cet homme mexicain travaillait dans une ferme à l’époque du meurtre.

S’il est bel et bien celui qui est actuellement jugé, ses avocats souhaitent que l’on se penche sur le petit ami de la victime, qui est d’après eux le véritable suspect.

Ce dernier a témoigné dès mercredi au tribunal. Les avocats de l’accusé l’ont dépeint comme un homme au tempérament très fort qui avait une relation tumultueuse avec Mollie Tibbetts, qu’il trompait régulièrement.





Devant le juge, Dalton Jack, témoin clé de l’affaire, a reconnu avoir été infidèle à sa petite amie de longue date mais a précisé que les deux essayaient d’arranger leur relation et n’avaient pas l’intention de se séparer.

Il a affirmé n’être pas impliqué dans le meurtre de la jeune fille.

Dalton Jack a toutefois admis qu’il était colérique, notamment à l’adolescence et que trois jours avant sa disparition, Mollie Tibbetts avait déclaré qu’elle était mécontente qu’il la trompe.

Mais il a rappelé que quels que soient leurs problèmes personnels, il n’avait rien à voir avec la disparition et la mort de Tibbetts.

Le suspect « ne se souvient plus »
La victime vivait chez son petit ami lorsqu’elle a disparu.

Dalton Jack avait raconté à la police à l’époque qu’il regardait cette nuit-là la télévision dans une chambre d’hôtel et qu’il lui avait parlé pour la dernière fois, via Snapchat, vers 22h30.

Pourtant, les enquêteurs ont découvert qu’il avait ouvert son dernier message à 1 heure du matin. Les avocats de Cristhian Bahena Rivera ont également demandé au témoin pourquoi, la nuit du drame, une carte de localisation avait été ouverte sur son téléphone.

Dalton Jack a répondu qu’il ouvrait souvent ce genre d’applications sur son portable. Le jeune homme a rejoint l’armée trois mois après la mort de sa petite amie, disant avoir «le cœur brisé».

Le procureur a rappelé que c’était de toute façon bien Cristhian Bahena Rivera qui a été filmé par les caméras de vidéosurveillance, en train de suivre la joggeuse. L’homme a expliqué l’avoir juste regardée parce qu’il la trouvait «sexy».

Il a admis aux enquêteurs qu’il était sorti de sa voiture et avait couru pour la rattraper, puis s’était mis en colère et s’était battu avec elle après qu’elle a menacé d’appeler la police.





Cristhian Bahena Rivera a déclaré que la dernière chose dont il se souvenait était de s’être reveillé dans sa voiture avec le corps ensanglanté dans le coffre, qu’il a ensuite porté par-dessus son épaule et caché sous des tiges dans un champ de maïs, a déclaré le procureur.

L’autopsie a révélé que Mollie Tibbetts a été poignardée de sept à douze fois à la poitrine, aux côtes, au cou et au crâne. Cristhian Bahena Rivera encourt la prison à vie.





Source :
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail