«Nous pourrions être amenés» à reconfiner si nécessaire, prévient Olivier Véran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Mesures restrictives à Paris

Évoquant sur TF1 l’éventualité d’une dégradation de la situation, le ministre de la Santé a constaté que le gouvernement pourrait «être amené à prendre des mesures supplémentaires».

En ce qui concerne la campagne vaccinale, Olivier Véran envisage d’atteindre fin août les 70 millions de vaccinés, soit l’ensemble de la population.

Tandis que le Centre de prévention et de contrôle des maladies a recommandé de «préparer» des mesures plus strictes face aux nouveaux variants du virus, Olivier Véran a reconnu que si les chiffres poursuivaient leur hausse préoccupante, un reconfinement serait inévitable.


«Nous pourrions être amenés à prendre des mesures supplémentaires», a déclaré le ministre de la Santé sur TF1.

Quant aux remontées mécaniques, dont la réouverture est toujours attendue, il est peu probable qu’elles refonctionnent en février, a-t-il ajouté.

Le gouvernement se donne ainsi au moins une semaine supplémentaire pour comprendre si les restrictions sont efficaces, a appris Reuters auprès de Matignon.

Masques artisanaux déconseillés
Les masques artisanaux sont insuffisants dans les lieux publics, a par ailleurs averti M.Véran, ajoutant que sept millions de masques seraient livrés aux citoyens défavorisés dès le 22 janvier:

«Le Haut Conseil à la Santé publique s’est prononcé sur cette question et considère que les masques filtrants de catégorie 1 sont suffisants mais déconseille l’usage de masques artisanaux».

70 millions de vaccinés d’ici fin août

La direction générale de la Santé a fait état ce jeudi 21 janvier de 130.790 nouvelles vaccinations en 24 heures, ce qui en porte le total à 823.567.


Fin janvier, le ministre s’attend à ce que le chiffre voulu -un million de vaccinés- soit dépassé et atteigne «probablement 1,3 à 1,4 million».

À l’avenir, le ministère de la Santé assume l’objectif «d’avoir vacciné 70 millions de personnes fin août» en France si les conditions le permettent et si «la totalité des vaccins commandés sont validés par les autorités sanitaires européennes et mondiales».

Concrètement, ce nombre devrait s’élever à «quatre millions fin février, neuf millions au mois de mars, 20 millions à la fin d’avril, 30 millions à la fin mai, 43 millions à la fin du mois de juin, 57 millions à la fin du moins de juillet et 70 millions, c’est-à-dire la totalité de la population française, d’ici à la fin août», a résumé le ministre.

Source : fr.sputniknews.com

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail