« On est dans la merde » : l’étonnante sortie de Jean Castex face aux cadres de la majorité

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Lors d’une réunion face aux « pontes » de la majorité, le Premier ministre s’est autorisé une sortie de route verbale très remarquée.

En quelques mois passés à la tête du gouvernement, Jean Castex nous a habitués à ses tics gestuels parfois déroutants. Moins à ses écarts de langage.

Pourtant, si l’on en croit nos confrères du Point, le Premier ministre peut aussi, à l’occasion, s’armer d’un lexique assez fleuri pour faire passer ses messages.

Dans son édition en date du 25 février, l’hebdomadaire raconte ainsi comment l’ancien maire de Prades, dans les Pyrénées-Orientales, s’est fait remarquer lors d’une récente réunion face aux « pontes » de la majorité.


Afin de dérider son auditoire, Jean Castex s’est alors fendu d’un très sonore : « Messieurs dames, je ne vous cache pas qu’on est dans la merde ! ».

Ce qui a manifestement provoqué l’hilarité des personnes présentes.

« Avec Macron, ça marche »

Le chef du gouvernement peut d’autant plus se permettre ce genre d’écart que selon l’avis de tous, son couple exécutif avec Emmanuel Macron fonctionne à merveille.

« Avec Macron, ça marche. Matignon est totalement sous-équipé, ça cahote un peu, mais Castex bosse comme un chien.

Il envoie encore des e-mails à 23h30 ! », raconte un parlementaire.

De là à accompagner le chef de l’État jusqu’à la fin de son mandat, voire dans son hypothétique future campagne de réélection ?

« Il ira jusqu’au bout du quinquennat, j’en suis certain », juge un proche d’Emmanuel Macron, tandis qu’un ministre « très bien introduit à l’Élysée » pronostique : « Il gérera parfaitement les affaires courantes pendant la campagne ».

La crise sanitaire au coeur de ses préoccupations

Mais avant tout ça, la question de la crise sanitaire restera l’objectif numéro un du chef du gouvernement.


De passage ce dimanche dans l’émission de Samuel Etienne La Rencontre Est Tienne, diffusée sur Twitch, Jean Castex a notamment confié que la France n’est « pas encore sortie de l’auberge », et que l’exécutif envisage toujours un reconfinement en Île-de-France.

Source : gentside

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail