Plusieurs foyers de Covid détectés à Singapour, un hôpital touché….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

De nouveaux foyers de Covid-19 se sont déclarés à Singapour, où le virus est pourtant largement sous contrôle, touchant notamment un hôpital où plusieurs cas se sont déclarés, y compris chez une infirmière vaccinée, et qui a dû fermer quatre services, ont annoncé vendredi les autorités.

Après un confinement partiel et une campagne rigoureuse de test et de traçage des contacts, la Covid-19 avait quasiment disparu à Singapour et quasiment plus aucun cas de transmission locale n’avait été signalé ces derniers mois. Mais 16 nouvelles contaminations ont été découvertes jeudi – le plus grand nombre depuis juillet 2020 – et neuf autres vendredi.



Treize de ces nouveaux cas sont liés à l’hôpital Tan Tock Seng, l’un des principaux établissements hospitaliers de Singapour, où une infirmière philippine qui avait reçu ses deux doses de vaccins a été la première à développer et signaler des symptômes cette semaine.

Quatre services ont dû être fermés, des restrictions ont été imposées aux déplacements et au personnel, a expliqué le directeur général de l’hôpital, Eugene Soh.

Les autres cas sont liés à un responsable des services de l’immigration travaillant à l’aéroport.

Une “tendance inquiétante”
L’émergence de nouveaux foyers est une « tendance inquiétante », a déclaré aux journalistes lors d’une conférence de presse en vidéo le ministre de la Santé Gan Kim Yong. « Il y a clairement un risque accru de contamination à présent ».

Les chiffres sont très bas comparés à ceux observés dans le reste du monde, mais ils laissent craindre une résurgence du virus dans la ville-État dont l’économie a connu l’an dernier sa pire récession à cause de la pandémie.

“Bulle” aérienne qui inquiète
Des inquiétudes se font jour également à propos de la « bulle » aérienne projetée par Singapour et Hong Kong, permettant aux voyageurs des deux villes de ne pas effectuer de quarantaine à l’arrivée. Elle doit être lancée le 26 mai, après un premier report du projet en décembre en raison d’une quatrième vague épidémique à Hong Kong.

Singapour, qui compte 5,7 millions d’habitants et a été frappé l’an dernier par le virus, ne compte selon les données officielles que 61.000 cas et 30 décès depuis le début de la pandémie.



Source :
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail