Policier appelé pour abus sur des enfants frappe à la porte et finit par adopter un garçon qu’il est là pour aider…..

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

La négligence et maltraitance des enfants gangrène la société depuis longtemps. C’est également inutile de savoir combien de personnes estiment que les mesures prises pour protéger les enfants qui vivent dans des familles où ils sont victimes de violence et de sévices ne suffisent pas.

Un des principaux facteurs est le fait que de nombreux enfants qui sont en danger dans leur propre maison – y compris les abus physiques et sexuels – gardent le silence, craignant d’avoir plus de problèmes s’ils en parlent.

poster
L’agent Jody Thompson a consacré toute sa carrière de policier à de tels cas. Il vit avec sa femme et ses trois enfants à Poteau, dans l’Oklahoma, depuis longtemps déjà.

Il a assisté à de nombreux drames dans le cadre de son travail, mais un cas particulier a changé à jamais la vie de sa famille.

Cette affaire a éclaté le jour où Jody a reçu un appel urgent sur sa radio à propos de mauvais traitements infligés à un enfant. Il s’est dépêché sur les lieux et a défoncé la porte d’entrée de la maison. Jody gardera à jamais cette image en tête, une fois entré à l’intérieur de cette demeure…

L’officier de police et ancien soldat Jody Thompson était conscient que la situation était critique lorsqu’il a reçu cet appel en ce jour fatidique d’avril 2015.

Étant un officier d’expérience, il savait que les appels qui paraissaient sérieux ne l’étaient pas toujours, mais il avait le pressentiment que celui-ci l’était. Après 16 ans de service, il avait de l’intuition.

Jody a entendu le désespoir dans la voix de son interlocuteur, qui disait qu’il croyait que des parents étaient en train de tuer leur enfant.

L’officier Thompson, qui travaille pour le Département des abus et de la violence envers les enfants dans leurs familles, patrouillait sur le terrain. Il a immédiatement fait demi-tour et s’est précipité directement sur les lieux.

Malgré sa longue expérience, rien ne pouvait le préparer au spectacle horrible qui l’attendait.

En pénétrant dans la maison, il a aperçu un garçon de 8 ans, effrayé et confus, les poignets et chevilles attachés par une corde.

L’enfant était à deux doigts de mourir de faim, et couvert de trop nombreuses ecchymoses pour les compter. Ses parents l’avaient même obligé à entrer dans une poubelle remplie d’eau glacée.

Dès le premier regard, il était évident que l’enfant de 8 ans avait été soumis à de terribles tortures. Il tremblait si violemment sous le choc et le froid qu’il était incapable de parler.

À cet instant, Jody a compris qu’il ne pouvait pas laisser le garçon. Il ressentait un besoin impérieux de le protéger, à tout prix.

Bien que cet enfant se trouvait au seuil de la mort, impuissant et tremblant, quelque chose en lui rappelait à Jody ses propres enfants à la maison.



Le garçon, du nom de John, a été immédiatement transporté à l’hôpital dans un état critique et Jody est demeuré à ses côtés chaque seconde.

« Je lui ai promis que « personne ne te fera plus de mal, tu es avec moi » », dit Thompson.

« Et il répétait sans arrêt, ‘Ils vont me tuer. Ils vont me tuer. Ils vont me tuer. »

Jody et John ont rapidement tissé un lien particulier. Jody était devenu son ange gardien et continuait à veiller sur lui nuit et jour à l’hôpital.

Les médecins ont constaté qu’on pouvait voir les côtes et les vertèbres du garçon, que ses omoplates émergeaient et que son visage était creux et terne. Il ne pesait que 27 kg.

Le médecin qui avait effectué l’examen a témoigné au procès, déclarant qu’il était incapable de trouver un seul centimètre du corps du garçon qui n’était pas couvert d’ecchymoses.

Toutefois, John se rétablit. Mieux encore, dès qu’il a pu quitter l’hôpital, Jody et sa femme ont consenti à faire un acte incroyable: ils voulaient adopter John dans leur propre famille.

Une décision rapide
Chaque année, rien qu’aux États-Unis, 700 000 enfants sont placés dans des centres d’accueil. La majorité d’entre eux passeront leur enfance de foyer d’accueil en foyer d’accueil, sans aucune perspective de stabilité.

Jody connaissait bien les statistiques ; il savait que John avait besoin d’une famille adoptive et qu’il devait faire vite pour y arriver.

L’idée d’adopter John chez lui lui est venue tandis que le garçon se battait pour sa vie à l’hôpital. Environ 24 heures après avoir rencontré le garçon, Jody et sa femme ont convenu qu’il n’y avait plus qu’une seule solution.



En 2019 les choses ont changé.

John a fait de grands progrès pour surmonter le traumatisme infligé par ses parents biologiques.

Aujourd’hui, John reçoit tout l’amour et l’affection qu’un enfant mérite. Il obtient de bonnes notes à l’école et est considéré comme l’un des élèves les plus talentueux de sa classe.

Dans une petite ville comme Poteau, tout le monde se connaît, et pourtant Jody et sa famille ont réussi à garder l’adoption secrète.

Ils voulaient ainsi préserver l’intégrité de John pendant qu’il s’adaptait à sa nouvelle vie, et aussi parce que Jody ne voulait pas qu’on le félicite pour son geste. Il ne voulait pas que les médias les harcèlent, John et lui, alors qu’ils tentaient ensemble de bâtir le prochain chapitre de John.

Suite de cette histoire
La famille Thompson a aidé John à panser les blessures infligées par ses parents.

Mais cette histoire ne s’arrête pas là. Alors que Jody était en cours d’adoption de John, la mère biologique du garçon avait donné naissance à une petite fille en prison.

Sans hésiter, Jody et sa femme sont allés à l’hôpital pour adopter la petite fille. 24 heures plus tard, les papiers d’adoption étaient signés.

Elle va désormais grandir auprès de son frère biologique!

Le KFSM Fort Smith a fait un reportage sur son histoire et le journaliste a demandé à Jody de lui parler du jour où il a trouvé John ligoté et battu. Il voulait savoir si Jody savait qu’à ce moment précis, il regardait son futur fils.

Il a rétorqué en retenant ses larmes : « Quand je l’ai vu … quand je l’ai vu dans cette maison, j’ai tout de suite su. »

Il est évident qu’ils partagent un lien privilégié. Ils s’aiment et se respectent mutuellement, et John en est reconnaissant.

« C’est grâce à lui que je suis toujours en vie », dit le garçon.

Le secret
Malgré son désir de garder les choses sous silence, l’adoption « secrète » de Jody est devenue très populaire quand il a reçu un prix pour récompenser son engagement.

« Nous ne voulions pas que l’histoire se répande. Ce n’est pas nous qui avons divulgué ce secret. À présent que notre engagement est connu du public et que nous n’avons plus le choix, nous voulons que le monde sache que tout ne se résume pas à la tristesse et au malheur. Surtout en ce qui concerne l’application de la loi, nous sommes pointés du doigt pour une raison quelconque, mais nous ne sommes pas là juste pour passer les menottes. Nous nous soucions vraiment des communautés dans lesquelles nous vivons, et cela en témoigne », a déclaré M. Thompson.



L’histoire de Jody et John m’a touché en plein cœur.

Jody est un officier et un père exceptionnel, qui a tout fait pour le bien de John. Être parent est vraiment une passion qui vient du cœur, et non d’un lien biologique.

Source :
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail