Policier tué à Avignon : le tueur présumé a été interpellé avec trois complices

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Soupçonnés d’être impliqués dans la mort du brigadier Éric Masson, les quatre hommes ont été interceptés sur l’autoroute en direction de l’Espagne.



Quatre jours de traque auront été nécessaires. Dimanche 9 mai au soir, quatre hommes, dont l’un est soupçonné d’être l’homme qui a tiré sur le brigadier Éric Masson, mercredi à Avignon, et les trois autres d’être ses complices, ont été arrêtés sur l’autoroute en direction de l’Espagne, a annoncé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin sur BFMTV. Depuis la mort par balles du policier lors d’une opération antidrogue, quelque 80 enquêteurs avaient été déployés pour retrouver le coupable. Une femme de 58 ans avait été placée en garde à vue avant d’être mise hors de cause.



Deux jeunes Français connus pour des affaires de stupéfiants
D’après les informations de BFMTV, les suspects ont été interpellés par la BRI de Marseille et Montpellier alors qu’ils filaient vers l’Espagne. De nationalité française, ils sont jeunes et défavorablement connus des services de police, impliqués dans plusieurs affaires de stupéfiants. Ils ont pu être interpellés car les enquêteurs avaient eu connaissance de ce projet de départ pour l’Espagne. Cette arrestation a en tout cas été saluée par Gérald Darmanin, qui a « félicité » sur Twitter « la police nationale, quatre jours après cet assassinat ignoble ». « Ce crime ne doit en aucun cas rester impuni », a-t-il écrit.

Je félicite la police nationale pour l’interpellation de deux suspects, quatre jours après cet assassinat ignoble.
Ce crime ne doit en aucun cas rester impuni. https://t.co/fkBZwCW2bc

— Gérald DARMANIN (@GDarmanin) May 9, 2021

Depuis cet événement dramatique, les hommages pour Éric Masson continuent de se succéder en France. De nombreux policiers et Avignonnais se sont rassemblés dimanche devant l’hôtel de police de la ville en hommage au brigadier. Plusieurs dizaines de forces de l’ordre ont également allumé des bougies et chanté la Marseillaise sur les Champs-Elysées, comme nous l’avons constaté.

Des centaines de bougies sont allumées par les policiers venus rendre hommage à Eric Masson, tué en service à Avignon pic.twitter.com/tXKokRRHKp

— VA+ (@VAplus_) May 9, 2021

Mardi, un hommage national présidé par Jean Castex et en présence de Gérald Darmanin sera rendu au défunt policier à la préfecture du Vaucluse.




Source
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail