Près de 2.000 personnes et quelques heurts en marge de la manifestation du 1er mai…..

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Près de 2 000 personnes se sont rassemblées devant Nantes Métropole, ce samedi, à l’occasion de la fête du travail.

La foule a ensuite pris la direction du centre-ville.

Si le début du défilé s’est déroulé dans le calme, quelques heurts ont éclaté ensuite entre manifestants et force de l’ordre.

Après une année de disette en raison de la crise sanitaire et de la mise sous cloche du pays en 2020, syndicats et partis politiques ont retrouvé le goût des défilés du 1er mai, ce samedi, à l’occasion de la Fête du Travail.

En Loire-Atlantique, près de 2.000 personnes se sont donné rendez-vous sous un soleil printanier devant le siège de Nantes Métropole.

Le défilé a ensuite rejoint le centre-ville dans le calme avant que les esprits ne s’échauffent en fin de matinée entre certains manifestants et les forces de l’ordre en marge du cortège.




Les forces de l'ordre ont répliqué aux manifestants en gazant massivement les abords de la préfecture des Pays de la Loire, ce samedi à Nantes.

Lacrymogènes contre tirs de mortiers d’artifice
Drapeaux syndicaux et banderoles en tête de cortège, le début du défilé s’est déroulé dans une ambiance bon enfant avant que des tensions émergent aux alentours de 11 heures.

Lorsque le cortège s’est déplacé cours Saint-André, un petit groupe a tenté de passer par la rue d’Argenté, derrière l’hôtel du département et la préfecture avant d’être repoussé par les forces de l’ordre.

Les jets de gaz lacrymogène en nombre ont alors répondu aux tirs de mortiers d’artifice.

Lorsque le cortège s’est présenté, quelques dizaines de mètres plus loin, sur le quai Ceineray devant les jardins de la préfecture, les forces de l’ordre ont alors fait usage de canons à eau et de gaz lacrymogène pour tenter de disperser la foule.

Peu après, le calme est revenu lorsque les manifestants ont gagné le Cours des 50 Otages puis la place du Commerce.

Les sympathisants de Lutte Ouvrière ont alors entonné l’Internationale avant de rejoindre la place Graslin, point final de cette manifestation, en soutien au monde de la culture.




Des heurts ont éclaté à Nantes, en marge de la manifestation du 1er mai, entre manifestants et policiers, ce samedi.



Certains manifestants ont brûlé des bennes à déchets en marge du rassemblement du 1er mai à Nantes



D’autres cortèges en Loire-Atlantique et Vendée
Le rassemblement nantais n’est pas le seul du département.

À Saint-Nazaire, Ancenis et Châteaubriant, les syndicats ont aussi défilé.

Des manifestations dans le calme à Ancenis et Châteaubriant qui ont réuni moins de cent personnes.

En Vendée, le cortège est parti à 10h30 de la place Napoléon à La Roche-sur-Yon.



Source
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail