Raoult promet une « surprise pour novembre » alors qu’il est poussé à la porte de son IHU vidéo

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Pr Didier Raoult - Sputnik France, 1920, 29.09.2021

Didier Raoult n’aurait pas dit son dernier mot? Dans une nouvelle vidéo partagée sur sa chaîne YouTube, le professeur retraité de l’IHU de Marseille se plaint d’être « harcelé » par les institutions et annonce réserver « une surprise pour le mois de novembre ».

Officiellement retraité de l’IHU de Marseille depuis le 31 août, Didier Raoult a relayé sur YouTube sa traditionnelle vidéo du mardi. Dénonçant que « les meilleurs so[ie]nt obligés de partir », il se plaint de faire l’objet « d’insultes » et d’être « harcelé » en France depuis des mois.

Comme il le précise, il s’agirait d’ »un harcèlement personnel » et d’ »un harcèlement par les institutions »



Ça a mené au fait que je dois être le seul médecin qui n’ait pas été prolongé dans ses fonctions du CHU depuis des années, ça laisse rêveur. Les gens se demandent pourquoi.

Je vous réserve une surprise pour le mois de novembre », révèle-t-il sans en dire davantage.

« Les meilleurs de ce pays s’en vont »
Revenant sur son éviction de l’IHU de Marseille le 31 août dernier, le controversé médecin français l’explique:

« Les gens se demandent pourquoi les gens qui sont très bons, les meilleurs de ce pays, s’en vont.

Vous ne pouvez pas traiter les gens comme ça, sans que nos instances fonctionnelles ne mettent fin à ce genre de choses.

On ne peut pas dire d’un côté: “On va garder les élites” et d’autre part les laisser les traiter de cette manière-là », a indiqué le professeur.

« Je suis bénévole depuis que je fais l’IHU, je n’ai pas d’activité privée.

On peut au moins nous traiter correctement, en tout cas ne pas nous harceler.

Moi je m’en fiche, ma carrière est faite, ça m’indiffère. Il ne faut pas laisser une délinquance anti-élitiste s’installer. Ce pays doit protéger les gens qui font de la science de qualité », a-t-il conclu dans cette vidéo.

Éviction
Figure controversée de la lutte contre le coronavirus en France, Didier Raoult a été très médiatisé pendant la crise sanitaire pour avoir promu les bienfaits de la chloroquine sur les patients infectés par le virus.

Malgré des études démontrant son inefficacité, le professeur continue de défendre l’hydroxychloroquine en assurant que cette molécule permet de « diminuer de 75% le risque de mort ».

Le professeur Didier Raoult a surtout suscité des crispations dans le monde scientifique comme politique après des propos sur la vaccination en affirmant que les vaccins actuels ne diminuent que de 50 à 60% le risque d’infection, estimant donc que « la diminution du risque n’est pas aussi spectaculaire que ce qu’on dit dans la publicité ».

Depuis le 31 août 2021, rattrapé par la retraite, Didier Raoult, n’est plus professeur des universités-praticien hospitalier (PU-PH) au sein d’Aix-Marseille Université et des Hôpitaux universitaires de Marseille.

En outre, les six membres fondateurs de l’IHU Méditerranée Infection et la présidente de l’Institut dirigé par Didier Raoult ont acté début septembre le lancement du recrutement d’un successeur au professeur controversé, qui sera désigné au plus tard le 30 juin 2022.



Le processus de recrutement doit d’abord être accepté par un conseil d’administration composé de 18 membres et prévu le 23 novembre.

Source 

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail