Refoulé à l’entrée d’un supermarché pour non-port du masque, il tire sur le vigile…

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Il se voit refuser l’entrée d’un supermarché dans l’Hérault parce qu’il ne porte pas de masque, il revient avec une arme et tire sur un vigile.

Un vigile de supermarché a été blessé par balle dimanche à Juvignac (Hérault).

Le tireur présumé est un client du magasin qui s’était vu refuser l’entrée car il refusait de porter de masque de protection contre le Covid-19.

Les faits se sont déroulés dimanche aux alentours de 13 heures, rapporte «Midi Libre».

L’homme refoulé du magasin a quitté les lieux avant de revenir armé et de tirer sur le vigile qui a refusé de le laisser entrer.

Il a ensuite pris la fuite à bord d’un véhicule.



Selon France 3, le vigile a été légèrement blessé aux jambes et ses jours ne sont pas en danger.

Le tireur a lui été retrouvé quelques heures après les faits à Montpellier.

Les images de vidéosurveillance du magasin avaient été remises aux gendarmes.

Un suspect « très connu » des services de police et de la justice
Au micro de RMC lundi matin, le maire de la commune Jean-Luc Savy considère que la situation «aurait pu déraper bien plus grave».

Les autres clients du supermarché avaient été mis à l’abri puis évacués. Concernant le suspect, il est «très connu des services de police et de la justice» selon l’édile.

«C’est un délinquant de droit commun qui s’est retrouve frustré» de ne pas avoir pu entrer dans le magasin.

Au fil des derniers mois, plusieurs faits de violences ont été relatés en France autour du port du masque obligatoire contre le coronavirus.

En août dernier, un homme a été frappé à coups de batte de baseball dans une laverie à Soisy-sous-Montmorency (Val-d’Oise) après avoir demandé à une personne de respecter le port du masque.

Au début du mois de juillet, la mort d’un chauffeur de bus à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), décédé après avoir été roué de coups par des passagers auxquels il avait réclamé de mettre un masque, avait ému le pays.



Source : parismatch
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail