Sauvé par un policier, un bébé négligé vivant dans une caravane sale se transforme incroyablement avec sa nouvelle famille

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

(Avec l’aimable autorisation du bureau du procureur du comté de San Bernardino)

En juillet 2018, un adjoint du shérif a trouvé un bébé affamé vivant dans la misère, dans une caravane crasseuse avec son père.

L’adjoint répondait à un appel dans le comté de San Bernardino, en Californie, sans rapport avec cette rencontre. Cependant, l’adjoint est intervenu craignant pour la vie de l’enfant.

Près de trois ans plus tard, la petite fille s’épanouit maintenant dans son nouveau foyer après avoir gagné le cœur de ses parents adoptifs.


L’adjoint du shérif du comté de San Bernardino, Mike Richardson, enquêtait sur une fusillade dans un quartier de Rancho Cucamonga. Après avoir interrogé les voisins, il a été conduit à un homme nommé Drake Petronzi vivant dans une caravane.

M. Petronzi tenait sa petite fille émaciée dans une serviette mouillée.

Mike Richardson, adjoint du shérif du comté de San Bernardino (Avec l’aimable autorisation du bureau du procureur du comté de San Bernardino)

« Le bébé ne faisait pas son âge », a expliqué M. Richardson dans un communiqué de presse. « J’ai une petite fille, je sais donc à quoi devrait ressembler un bébé de six mois en bonne santé. »

Le père du bébé insistait pour dire qu’elle était bien nourrie, mais M. Richardson et son collègue n’étaient pas satisfaits.

Voyant un pistolet sur le comptoir, l’odeur de nourriture pourrie, des meubles souillés et l’absence d’électricité ou d’eau courante dans la caravane, M. Richardson a pris les choses en main et a demandé une aide médicale.

La pédiatre de l’hôpital universitaire pour enfants de Loma Linda, la docteure Melissa Siccama, a émis l’hypothèse que le bébé n’avait peut-être pas plus que trois ou quatre jours à vivre. « On pouvait voir ses os », a-t-elle dit. « Elle était considérablement déshydratée. »

Le bébé s’appelait Payge.

Elle souffrait également de nombreux signes de mauvais traitements et de négligence, dont une grave infection de la peau. Une enquête a révélé que les parents de Payge avaient beaucoup de lait maternisé, mais avaient négligé de la nourrir.

(Avec l’aimable autorisation du bureau du procureur du comté de San Bernardino)

Alors que Payge était soignée à l’hôpital, elle a pris du poids et elle a finalement été placée par les travailleurs sociaux du comté dans la famille d’accueil expérimentée de Dawn et George Huff, où elle a reçu l’amour et les soins dont elle avait besoin.


Les Huff disent qu’ils ont su immédiatement que Payge avait trouvé son foyer permanent sous leur toit. « Nous étions la famille d’accueil qui avait reçu l’appel », a dit Dawn à la CBSLA.

Payge a été officiellement adoptée par les Huff en août 2020.

Payge a maintenant une sœur adoptive et deux frères et sœurs plus âgés, et sa vie est remplie de joie. Une transformation remarquable par rapport à sa situation précédente où elle vivait avec son père biologique, qui doit maintenant passer en jugement en février 2021.


Ce mois-ci, M. Richardson et Payge ont été récemment réunis. Elle a même offert à l’adjoint, qui s’est investi émotionnellement dans son bien-être, une carte faite à la main en signe de gratitude de sa famille pour son d’intervention héroïque.

« C’est le sommet de ma carrière », a dit M. Richardson. « Je pourrais prendre ma retraite demain et être heureux de ce que j’ai accompli. Juste pour cela. »

Source : fr.theepochtimes.com

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail