Sous l’emprise de la cocaïne et de l’alcool, elle engage une course-poursuite sur plus de 40 kilomètres….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail


Sous l’emprise de la cocaïne et de l’alcool, elle engage une course-poursuite sur plus de 40 kilomètres….

La conductrice, âgée de 35 ans, avait tenté de forcer un barrage de police dans le centre-ville de Lyon avant de fuir sur l’autoroute A7

Une course-poursuite sur plus de 40 kilomètres. Une conductrice de 35 ans, qui circulait à vive allure avec deux passagères mineures à bord de son véhicule, a tenté de fuir la police dans la nuit de mardi à mercredi à Lyon.

Tout est parti de la place des Terreaux vers minuit, relate le Dauphiné Libéré.

Au volant de sa Clio, la conductrice a voulu forcer un barrage avant de remonter les quais et de s’engager sur l’autoroute A7.

Roulant parfois à plus de 170 kilomètres/heure, la trentenaire est parvenue à semer temporairement la police jusqu’à ce qu’elle arrive au péage de Reventin-Vaugris, près de Vienne dans l’Isère.
Une passagère blessée par balle au mollet
Elle percute alors les barrières du péage mais se fait rattraper un kilomètre plus loin alors qu’elle doublait un autre véhicule sur la bande d’arrêt d’urgence.

Mais la conductrice refuse d’abdiquer, verrouille les portes de sa voiture et entreprend une marche arrière, manquant de percuter un policier.

Ce dernier ouvre le feu.




L’une des passagères, touchée au mollet, a été transportée à l’hôpital, précise le quotidien régional.

Les analyses effectuées ont montré que la conductrice était sous l’emprise de la cocaïne.

Elle était également en état d’ivresse, son taux d’alcool étant de 2,64 grammes.

Source : https://www.20minutes.fr
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail