Tests PCR, gaz, tabac…Ce qui change au 1er mars

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

À partir du 1er mars, la France demande des tests PCR de moins de 72h pour les déplacements non professionnels de frontaliers entre l’Allemagne et le département de la Moselle. Ce département est un des plus touchés par la pandémie de Covid-19. Pour les travailleurs transfrontaliers, des tests hebdomadaires vont être mis en place à la frontière, ont annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran et le secrétaire d’État aux Affaires européennes Clément Beaune il y a quelques jours.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Pas de changement pour le chômage partiel

Si le gouvernement avait un temps annoncé de nouvelles règles pour le chômage partiel à compter du 1er mars, l’indemnisation reste finalement inchangée jusqu’à la fin du mois. Les salariés en chômage partiel resteront donc indemnisés à hauteur de 70% de leur salaire brut (84% net) avec un reste à charge de 15% pour les entreprises. Les secteurs les plus touchés par la crise sanitaire, dont le tourisme, la culture, l’hôtellerie-restauration, etc. continueront à bénéficier d’une prise en charge à 100%. À la mi-février, la ministre du Travail Élisabeth Borne indiquait ainsi que «le chômage partiel a protégé neuf millions de salariés au printemps et trois millions au mois de novembre».
La validité des tickets restaurants 2020 de nouveau prolongée

Pas de panique s’il vous reste des tickets-restaurants 2020 dans votre portefeuille. Leur validité a été prolongée jusqu’au 31 août 2021 en raison de la crise sanitaire, après avoir été prolongée jusqu’à la fin du mois de février. Les tickets-restaurants peuvent être utilisés pour les repas à emporter et pour les livraisons. L’utilisation des tickets est limitée à un montant maximum de 38 euros par jour, et sont valables les dimanches et les jours fériés, mais uniquement dans les restaurants et non dans la grande distribution.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Nouvelle étiquette-énergie pour l’électroménager

À partir du 1er mars, une nouvelle version de l’étiquette-énergie fait son apparition pour certains produits d’électroménager. Sont concernées quatre catégories de produits : les réfrigérateurs, congélateurs et appareils de stockage de vin, les lave-vaisselle, les lave-linge et lave-linge séchants, ainsi que les téléviseurs et écrans. Pour les ampoules et LED, la nouvelle étiquette entrera en vigueur au 1er septembre 2021. Les classes A+, A++ et A+++ disparaissent au profit d’une échelle de A à G. Aucun produit actuellement commercialisé ne sera classé A sur cette nouvelle échelle, a prévenu l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).
30.000 propositions de stage pour les jeunes

Au 1er mars, quelque 30.000 propositions de stage pour les jeunes seront mises en ligne sur la plateforme gouvernementale 1jeune1solution. La plateforme compte déjà environ 100.000 offres d’emploi. Le gouvernement a également annoncé pour «début avril» un «simulateur» qui permettra à chaque jeune «de savoir à quel dispositif il peut avoir accès» parmi les aides financières disponibles. Le plan 1jeune1solution a été lancé en juillet 2020

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Dernier délai pour publier l’index de l’égalité hommes-femmes

Ce lundi 1er mars est le dernier délai pour la publication de l’index de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes des entreprises d’au moins 50 salariés. Cet index, calculé à l’aide du simulateur-calculateur, doit être déclaré à l’inspection du travail sur le site dédié et doit également paraître sur le site internet de l’entreprise. Il permet d’évaluer sur 100 points le niveau d’égalité entre les hommes et les femmes. L’index comprend notamment l’écart de rémunération entre les femmes et les hommes, l’écart de taux d’augmentations individuelles, le nombre de salariées augmentées à leur retour de congé maternité, la parité parmi les 10 plus hautes rémunérations et l’écart du taux de promotions (uniquement pour les entreprises de plus de 250 salariés).
Évolution mineure des prix du tabac

Quelques changements mineurs sont à prévoir sur le prix de certains paquets de cigarettes. Le prix de certains paquets de Gauloises va notamment diminuer. En revanche, les prix des cigares et cigarillos, dont ceux des marques Davidoff et Coprova, vont augmenter.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Hausse des tarifs réglementés du gaz

Les tarifs réglementés de gaz naturel appliqués par Engie augmentent en moyenne de 5,7% au mois de mars. Dans le détail, le prix augmente de 1,5% pour les foyers qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 3,4% pour ceux qui l’utilisent pour la cuisson et l’eau chaude, et de 5,9% pour les clients qui se chauffent au gaz. Selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE), cette augmentation est due entre autres à la hausse des «prix sur les marchés», qui ont été «soutenus cet hiver par une forte demande mondiale notamment en raison de la vague de froid sur le continent asiatique». Les tarifs réglementés de vente de gaz pour les particuliers disparaîtront le 1er juillet 2023.

 

Source: LE FIGARO

crédit photo: capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail