Trois militantes Femen ont forcé la sécurité au passage du convoi de Donald Trump

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

 

Trois militantes Femen ont forcé la sécurité au passage du convoi de Donald Trump, indique l’AFP ce dimanche matin, alors que les cortèges de chefs d’Etats arrivaient à l’Arc de Triomphe pour le début des commémorations du 11 Novembre.

Elles ont forcé le dispositif de sécurité au moment où la voiture du président américain Donald Trump descendait les Champs-Elysées, avant d’être interpellées, a constaté l’AFP. Seins nus sur lesquels était écrit Hypocrisy parad et Gangsta party, deux premières militantes ont sauté les barrières de sécurité au moment où la voiture de Donald Trump passait devant le public peu avant 11h. Elles ont été aussitôt interpellées par les forces de sécurité sur place. Une troisième militante positionnée un peu plus haut sur l’avenue a fait de même.

View image on Twitter
 Une manifestante Femen arrive à courir à côté du cortège de Donald Trump qui remonte les Champs Elysées avant d’être rattrapée par des gendarmerie.

Déjà un coup d’éclat samedi

Samedi déjà, les Femen avaient fait parler d’elles, lorsque trois militantes de l’organisation se sont brièvement exposées seins nus sous l’Arc de Triomphe à Paris, avant d’être embarquées par la police, pour dénoncer la présence de  criminels de guerre  parmi les chefs d’Etat invités dimanche aux commémorations du 11 Novembre.

Soixante-douze chefs d’État et 98 délégations étrangères sont ce dimanche à Paris pour participer aux commémorations du centenaire du 11 novembre 1918 et le Forum sur la Paix. De nombreux sites de la capitale sont bloqués ce dimanche pour sécuriser les cortèges.

 

Source : 20minutes.fr

Credit photo : capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail