un automobiliste qui a forcé un barrage des « gilets jaunes » condamné à six mois de prison ferme

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Le trentenaire a frôlé plusieurs personnes, samedi à Saran (Loiret), sans faire de victime alors qu’un barrage des « gilets jaunes » avait été mis en place sur le rond-point.

Un automobiliste a forcé un barrage des « gilets jaunes », samedi 17 novembre, à Saran, près d’Orléans (Loiret). Il a frôlé plusieurs personnes, mais n’a fait aucun blessé. Le trentenaire a été condamné, lundi 19 novembre, à six mois de prison ferme, rapporte France Bleu Orléans.

L’homme voulait faire son plein

Ce menuisier voulait aller faire un plein d’essence avant de se rendre sur un chantier. Il s’est retrouvé face à des manifestants au rond-point d’un centre-commercial. Il a alors emprunté le carrefour giratoire à contre-sens. Les manifestants se sont écartés à son passage. Un policier a lancé un dispositif pour crever les pneus du véhicule. Le conducteur en fuite s’est arrêté un peu plus loin, dans une station-service.

Lors de l’audience, il a reconnu qu’il n’aurait « jamais dû » s’engager dans ce rond-point. « Je n’ai pas réfléchi, je voulais juste me sortir de là. Il y avait des milliers de personnes, au moins des centaines en tout cas », a expliqué le conducteur, condamné pour violences avec armes, en l’occurrence son véhicule. Il avait déjà une dizaines de mentions à son casier judiciaire, pour violences et outrages notamment.

 

Source : francetvinfo.fr

Crédit photo : capture d’écran

 

 

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail