Un bébé intoxiqué par une cigarette imprégnée de cannabis chimique…..

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Les effets de ce tabac chimique sont réputés « entre 10 et 200 fois supérieurs » au cannabis naturel

Une fillette de 13 mois a été hospitalisée mi-avril à Saint-Denis (La Réunion) après avoir mis à la bouche un mégot de cigarette trouvé dans un parc.

Sa mère l’a emmenée aux urgences après avoir observé des symptômes inquiétants, rapporte Le Parisien.

L’enfant oscillait en effet entre somnolence, crises de larmes, révulsion oculaire et absence d’appétit. Elle est restée douze heures en observation aux urgences, le temps que les symptômes aient disparu.

Les résultats des analyses revenus ce lundi, montrent que la fillette a été intoxiquée par un cannabis chimique.




Une molécule qui reproduit les effets du THC
Les analyses révèlent que l’enfant a ingéré une molécule baptisée 4F-MDMB-BUTICA.

Il s’agit d’un cannabinoïde de synthèse qui reproduit les effets du THC, le principe actif du cannabis. A la Réunion, il est connu sous le nom de « tabac chimique » ou « drogue du chaman ».

Cette molécule circule depuis l’an dernier sur le sol européen.

Il s’agit d’une poudre dont on imprègne le tabac à rouler. Plus de 250 compositions différentes de ce cannabinoïde de synthèse existent.

Les effets sont réputés très puissants, « entre 10 et 200 fois supérieurs » au cannabis naturel.

Les consommateurs peuvent souffrir de troubles neurologiques et comportementaux, de convulsions et vomissements.

Il peut également y avoir des effets imprévisibles et mortels.

On répertorie 21 décès d’usagers survenus en Hongrie en 2020, précise Le Parisien.

L’intoxication de la fillette a été signalée à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).




Source
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail