Un couvre-feu dès 18 heures pourrait être mis en place dans certains départements à partir du 2 janvier….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Pas de troisième confinement en France… du moins pour l’instant. « Nous écartons l’idée du confinement », local ou régional, pour le moment, a indiqué le ministre de la Santé Olivier Véran sur le plateau du 20 heures de France 2, ce mardi 29 décembre, après un Conseil de défense sanitaire qui a eu lieu un peu plus tôt dans la matinée.

20 départements concernés par un couvre-feu à 18 heures
Cependant, la possibilité de l’extension du couvre-feu, qui démarrerait à partir de 18 heures, a été évoquée par le ministre pour les régions les plus touchées, et ce dès le 2 janvier 2021.

« Nous allons proposer une extension du couvre-feu, qui au lieu de démarrer à 20 heures, démarrera à 18 heures dans l’ensemble des territoires dans lesquels ça s’avérera nécessaire des départements, des métropoles, dans lesquels le taux d’incidence serait au-dessus du seuil d’alerte maximale »,
a-t-il déclaré.

La France est actuellement coupée en deux et les régions du Grand-Est, de Bourgogne-Franche-Comté, d’Auvergne-Rhône-Alpes et le département des Alpes-Maritimes sont particulièrement touchés.

Mais pour l’heure, aucune décision n’a été prise. Une concertation avec les élus locaux est en cours à ce sujet.



Quant à l’extension du couvre-feu, s’il était acté, « il durera le temps nécessaire », a poursuivi Olivier Véran.

Selon Boris Kharlamoff, journaliste chez A2PRL, et « Le Parisien », 20 départements pourraient être concernés par cette mesure.

? La liste des 20 départements où un couvre-feu à 18h00 est envisagé à partir du 2 janvier (gouvernement)
La réouverture des musées et cinés le 7 janvier s’éloigne

Vidéo: Covid-19: «On ne pourra pas lever toutes les contraintes» le 7 janvier, estime Olivier Véran (Le Figaro)

Covid-19: «On ne pourra pas lever toutes les contraintes» le 7 janvier, estime Olivier Véran
Cliquez ici pour agrandir
Quant à la clause de revoyure pour la possible réouverture des lieux culturels fixée au 7 janvier 2021, le ministre de la Santé a indiqué qu’elle semblait « difficilement concevable » à cette date.

« Les décisions seront annoncées dans le courant de la semaine prochaine, lorsque nous aurons les informations à date »
, a ajouté Olivier Véran.

« Il paraît difficile de se projeter dans un hiver clément qui nous permettrait de sortir la tête de l’eau. »

« Nous sommes sur un plateau depuis trois semaines, avec environ 15 000 nouvelles contaminations par jour », a assuré le ministre de la Santé, rappelant qu’Emmanuel Macron avait fixé la barre fatidique du nombre de contaminations quotidiennes à 5 000 pour une levée des restrictions.

Pas de « précipitation » concernant les vaccins
Outre l’éventualité d’un nouveau tour de vis, le ministre a été interrogé sur la campagne de vaccination, dont le démarrage – depuis dimanche – est jugé beaucoup trop lent.



Depuis dimanche, moins de cent personnes ont été vaccinées alors que l’objectif est d’arriver à un million d’ici fin février.

Face caméra, le ministre a assumé le délai.

« Je ne confonds pas vitesse et précipitation.

Cet écart avec d’autres pays est assumé. A la fin du mois de janvier, nous aurons rattrapé ce décalage », a-t-il assuré.

« Nous protégerons de la même manière les publics vulnérables »
, a ajouté le ministre de la Santé.

La campagne de vaccination contre le Covid-19 va être élargie aux « professionnels de santé de 50 ans et plus ou qui souffrent de maladies qui les exposent à des risques de forme grave » d’ici la fin du mois de janvier, a indiqué Olivier Véran.

« Ensuite viendra le temps de la population générale », a-t-il ajouté.

Le ministre a également répondu aux interrogations à propos des réticences de l’exécutif à se faire vacciner en priorité.

« Je n’aurai aucune difficulté à me faire vacciner »
, a-t-il assuré.

« C’est une chance pour l’humanité. Mais je ne veux pas prendre la place de quelqu’un de plus prioritaire que moi, je suis une personne à faible risque, âgée de 40 ans. »



Source 
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail