Un enfant autiste, abandonné par ses amis pour son anniversaire, se fait réconforter par un groupe de lycéens

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Des lycéens se sont mobilisés pour rendre le sourire à un enfant autiste, seul pour son anniversaire.

Pour ses 9 ans, Christian a voulu organiser une fête d’anniversaire. Il a invité tous ses camarades de classe, mais une seule personne est venue. Un groupe de lycéens, émus par cette histoire, a souhaité réconforter le garçonnet.

C’est la belle histoire du jour. Elle avait pourtant bien mal commencé. Aux Etats-Unis, dans la ville de Meridian dans l’Idaho, Christian, un enfant autiste, tanne sa maman pour qu’elle lui organise une fête pour célébrer ses 9 ans, le 4 juin dernier. Comme l’explique sa mère, Lindsay Barrus Larsen sur Facebook, le garçonnet veut inviter tous ses amis de l’école. Il imprime les cartons d’invitation et les distribue à ses copains. Pour sa première fête d’anniversaire, il voit les choses en grand.

Les jours passent, mais silence radio de la part des amis de Christian. Sa maman en vient même à penser qu’il n’a peut-être pas distribué les invitations. « Puis une réponse nous est parvenue. Il les avait donc bien données. Je crois même qu’il a interrompu un cours pour les distribuer, tellement qu’il était enthousiaste« , se souvient Lindsay Barrus Larsen.

Puis la maman décrit une scène témoignant des efforts de Christian pour s’intégrer au groupe de copains, et de leur manque de considération envers l’enfant autiste. « Je l’ai vu parler avec six gamins de sa classe, les appelant par leur prénom. Il a travaillé tellement dur durant l’année pour apprendre leurs prénoms, il en était fier en discutant avec eux. (…) Il a voulu taper dans les mains d’un groupe, trois d’entre eux ont répondu ‘non’, un autre l’a ignoré. (…) Les parents non plus n’ont pas fait attention à Christian. » Lindsay Barrus Larsen arrive néanmoins à comprendre leur distance : « Cela peut être embarrassant d’essayer d’être amis avec quelqu’un qui s’emporte et qui pleure en classe. » Une seule amie est finalement venue à la fête de Christian.

« Ils étaient très enthousiastes »

Une proche de la famille, Blythe Ben-David, qui n’a pu venir à la célébration, a vent de l’histoire et a voulu rendre le sourire à Christian. Elle demande alors à l’équipe de football américain du lycée de la ville s’ils peuvent intervenir. « Les joueurs ont sauté sur l’occasion, explique leur coach à CNN. Ils étaient très enthousiastes à l’idée de faire la fête avec Christian. Ils ont tout de suite étaient d’accord, sans aucune hésitation. »

Comme on le voit dans la vidéo postée sur Facebook, les lycéens sont arrivés dans le jardin, ont scandé le prénom du garçonnet, surpris et aux anges. Ils ont ensuite attendu chacun leur tour que Christian vienne leur taper dans les mains.

Source : https://www.closermag.fr

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail