Un escroc injecte un faux vaccin contre le covid-19 à une femme de 92 ans an Angleterre….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

La police est à la recherche d’un homme accusé d’avoir injecté un faux vaccin contre le covid-19 à une femme de 92 ans contre la somme de 160 livres.

La police a lancé une véritable chasse à l’homme pour le retrouver au plus vite.



Un escroc est activement recherché par les autorités britanniques, a annoncé la police de Londres citée par BBC News.

Il est accusé d’avoir fait croire à une vieille dame de 92 ans qu’il travaillait à l’hôpital et lui a injecté un faux vaccin contre le covid-19 contre la somme de 160 livres.

La police a dit qu’il était «crucial» de le retrouver au plus vite «parce qu’il pourrait mettre en danger la vie des gens».

L’inspecteur Kevin Ives a qualifié cet acte «d’agression dégoûtante et tout à fait inacceptable».



La victime de 92 ans a autorisé l’homme à venir chez elle le 30 décembre afin de se faire administrer le faux vaccin.

Elle a dit avoir été piquée dans le bras avec un «instrument en forme de fléchette» avant d’être facturée 160 livres qui, selon le suspect, seraient remboursés par la sécurité sociale.

Il lui a ensuite rendu une deuxième visite le 4 janvier, où il lui a cette fois-ci demandé 100 livres.

La police ne sait pas quelle substance l’homme lui a administré mais la retraitée s’est rendue à l’hôpital afin de faire des examens et elle ne montrait aucun signe de maladie ou de réaction.

Un appel à témoins a été lancé afin de retrouver au plus vite le suspect. Des images ont été dévoilées par les autorités.

Elles montrent l’homme dans un survêtement bleu marine à bandes blanches sur le côté, prises lors d’une deuxième visite chez la victime.

Les autorités avaient déjà mis en garde contre une fraude par message SMS dans lesquels de faux soignants invitent les citoyens à donner leurs coordonnées bancaires afin de payer leur vaccin.



Source :
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail