Un femme de 19 ans a donné naissance à un « gros morceau de tumeur » après des douleurs d’estomac et des règles douloureuses

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

bryce7.png?resize=1200,630 - Un femme de 19 ans a donné naissance à un "gros morceau de tumeur" après des douleurs d'estomac et des règles douloureuses

Megan Burgeen, 19 ans, a déclaré qu’elle avait donné naissance à un « gros morceau de tumeur » après que ses douleurs à l’estomac et ses règles abondantes se soient révélées être un cancer du col de l’utérus.

L’adolescente a commencé à souffrir de saignements irréguliers et de douleurs à l’estomac, mais les médecins ont affirmé que c’était juste ses hormones.

Mais quand elle a sortie un énorme caillot de sang, elle a immédiatement rendu visite à son généraliste et en a montré une photo. Les médecins ont ensuite effectué des tests et confirmé qu’elle souffrait d’un type rare de cancer du col de l’utérus appelé rhabdomyosarcome.

On lui a alors dit que le « caillot » faisait partie d’une tumeur cancéreuse.


Depuis son diagnostic, Megan a subi cinq cycles de chimiothérapie. Elle a également eu une hystérectomie.

« Tout a commencé avec des saignements irréguliers et des douleurs à l’estomac, mais en septembre dernier, j’ai commencé à remarquer que je continuais à avoir de petits caillots », a déclaré Megan.

« Cela a continué pendant des mois, mais en février 2019, j’ai sorti une masse de sang alarmante que j’ai prise en photo pour montrer au médecin.

C’était presque comme si je l’avais mise au monde, c’était tellement gros.

Au moment de mon diagnostic officiel en avril, je m’étais préparée au pire.

J’avais atteint un point où je pouvais à peine me déplacer correctement à cause de la quantité de sang que je perdais  le fait de me déplacer le faisait couler plus vite.

Cela m’a conduit à avoir des symptômes d’anémie, j’étais vraiment fatiguée, étourdie et pâle, j’avais aussi des douleurs au bas du dos dues à l’endroit où la tumeur était, qui s’est aggravée avec le temps. »

Jenny, 52 ans, mère de Megan, a déclaré: « Avant que Megan ne soit diagnostiquée, les médecins nous ont dit que ses règles abondantes auraient pu être causées par des hormones.

Cependant, heureusement, il a quand même décidé de la soumettre à un examen interne au cours duquel sa voix a changé et j’ai tout de suite senti que quelque chose n’allait pas.


C’est à ce moment-là qu’il a découvert une masse sur le col de Megan.

Le médecin était extrêmement surpris que Megan soit restée si longtemps sans passer par un examen interne quelconque. »

Megan a poursuivi: « Les médecins m’ont demandé si je voulais congeler mes œufs afin d’avoir des enfants biologiques à l’avenir.

Au début, je n’y pensais pas beaucoup, mais avec le temps, je me suis rendue compte que même si cela ne me dérangeait pas maintenant  à 30 ans, cela pourrait être complètement différent

En fin de compte, ils ont gelé 16 de mes œufs pour que je puisse y avoir accès lorsque je voudrais des enfants plus tard. »

Après quatre mois de traitement et d’opération, elle a enfin reçu l’incroyable nouvelle. Elle était guérie!

« Megan a été tout simplement incroyable tout au long du processus et cela l’a vraiment aidé à devenir une personne plus forte », a déclaré sa mère.

 

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail