Un Youtubeur russe accusé d’avoir laissé mourir sa petite amie lors d’une vidéo en direct….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Le Youtubeur russe Stas Reeflay a été arrêté après avoir diffusé en direct la mort de sa petite amie.

Il a continué son direct en vidéo à côté du cadavre de sa petite amie. Stanislav Reshetnikov, connu sur YouTube comme Stas Reeflay, a été arrêté en Russie après que la mort de sa compagne de 26 ans a été filmée.



Au cours de son direct, le jeune homme de 30 ans a enfermé la victime en sous-vêtement, dehors sur le balcon.

Certaines sources disent qu’il l’a fait en échange de 1000 dollars promis par un fan, rapporte le «Sun» qui cite des médias locaux.

D’autres indiquent qu’il aurait en fait mis Valentina Grigoryeva à la porte après une dispute.

La jeune femme, dont le site russe RT dit qu’elle était peut-être enceinte, serait restée plusieurs heures dehors, sous une température négative.

Lorsqu’il a rouvert la porte, Stanislav Reshetnikov a trouvé la victime inanimée.

Alors qu’il refusait toujours de couper son direct, il a essayé mollement de la réanimer, expliquant qu’elle était probablement morte d’une hypothermie.

Les causes de sa mort restent cependant à confirmer officiellement. «Valya, Valya, merde, on dirait que tu es morte. Mon lapin, allez dis quelque chose.

Je suis inquiet.

Merde… je ne sens pas son cœur», a-t-il dit lors de son direct. «Les gars, il n’y a plus de pouls, elle est pâle.

Elle ne respire plus», a-t-il encore expliqué alors qu’il était de nouveau assis sur sa chaise, en train de boire de l’alcool.

Il a appelé une ambulance, mais a continué à refuser d’éteindre son livestream.

«Qu’est-ce que je devrais regretter ? Je n’ai rien fait, réellement», a ensuite déclaré le suspect.



Au total, il s’est écoulé deux heures entre le moment où il a trouvé sa petite amie sans vie et l’arrivée des secours.

« Ce genre de contenu choquant n’est pas acceptable sur YouTube »
D’après le «Sun», le Youtubeur aurait déjà abusé de Valentina Grigoryeva en vidéo par le passé, se filmant notamment en train de l’asperger de bombe au poivre. Sur une autre, elle l’aurait menacé avec un couteau lors d’une dispute, indique RT.

Dans la plupart de ses directs, qui n’avaient pas lieu sur YouTube, il recevait des dons de la part de ses abonnés, pour réaliser certaines actions notamment.

Stanislav Reshetnikov risque jusqu’à deux ans de prison si les experts légistes prouvent que sa petite amie est morte d’hypothermie, explique le «Mirror».

Les autorités ont fait savoir que l’enquête allait également chercher à savoir si le suspect a abusé de sa petite amie.

«Nous sommes choqués d’apprendre ce tragique incident.

Ce genre de contenu choquant n’est pas acceptable sur YouTube.

Même si le live ne s’est pas déroulé sur YouTube, nous avons rapidement supprimé les republications et avons fermé le compte qui y est associé».

Vendredi matin, les images publiées par d’autres comptes étaient pourtant toujours bel et bien disponibles, par dizaines, sur la plateforme.



Source : parismatch
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail