Une adolescente de 13 ans meurt après avoir été poignardée 27 fois par un pensionnaire de la famille

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

nicholson3.png?resize=1200,630 - Une adolescente de 13 ans meurt après avoir été poignardée 27 fois par un pensionnaire de la famille

Une collégienne de 13 ans, Lucy, est morte d’une « hémorragie catastrophique » après qu’un pensionnaire de 25 ans l’eut tailladée et poignardée 27 fois avec un couteau.

Le beau-père de l’adolescent aurait dit à l’accusé de quitter la maison plusieurs mois avant l’agression.

Stephen Nicholson, qui logeait dans la chambre en face de celle de la jeune fille, est jugé pour avoir eu des relations sexuelles avec l’écolière depuis qu’elle avait 12 ans en plus du meurtre présumé.

Le beau-père de la jeune fille, Richard Elmes, 22 ans, a dit que Stephen était un de ses meilleurs amis quand ils étaient jeunes. Il lui a permis de louer une de leurs chambres à Southampton.

« En décembre 2017, nous avons eu une discussion sur le fait qu’il devait déménager. Mais cela ne s’est pas produit », a déclaré M. Elmes, le partenaire de la mère de l’adolescente, Stacey, 31 ans.

Il a dit que Lucy et Stephen ont eu des disputes qui semblaient « normales, des disputes familiales ».

« Stephen ne gérait pas très bien ses relations avec elle. Se disputer avec Lucy était comme se disputer avec un mur, elle voulait gagner et il n’aimait pas ça. »

« Le 22 juillet de l’année dernière, j’étais dans le jardin et j’ai entendu une dispute. Je suis allé à l’intérieur et j’ai dit à M. Nicholson de prendre ses affaires et de partir car la situation ne s’améliorait pas. »

« Alors qu’il partait, elle a dit d’une voix calme mais forte : « Eh bien, j’ai quand même une emprise sur toi ».

« Lucy est venue me voir après ça et m’a dit qu’elle voulait nous parler quand Stacey serait rentrée, mais cette conversation n’a jamais eu lieu. »

Il a ajouté : « Je dirais que c’était comme si Lucy avait le béguin pour M. Nicholson. »

« Il y a eu une fois où je suis descendu, j’ai ouvert la porte de la cuisine et il était tout raide pendant que Lucy lui faisait un calin. Il l’a repoussée quand je suis entré. »

« Il a dit qu’elle était bouleversée et voulait un câlin, mais il ne voulait pas la câliner. »

« On a découvert que Lucy tenait un journal intime sur ses activités sexuelles avec Stephen, décrivant le pensionnaire comme ‘un âne quand on ne fait pas l’amour’ « .

Dans un texto envoyé à Stacey avant l’attaque, Stephen a dit : « Chaque fois que je sors de ma chambre ou des toilettes, ta fille essaie de m’attraper. Quand je lui dis d’aller se faire voir, elle essaie de me pousser dans les escaliers. »

« La prochaine fois, je la jetterai à terre. La prochaine fois qu’elle met sa main sur ma bouche quand je lui dis d’aller se faire foutre, je vais aller à son école et payer un groupe de filles pour la tabasser. »

Stephen se plaignait aussi que Lucy le suivait et sortait toujours de sa chambre en sous-vêtements.

Une enquête a été menée par les services sociaux après que Lucy eut dit à des amis qu’elle avait une relation secrète avec le locataire de 25 ans, mais le beau-père a affirmé qu’il ne savait rien à ce sujet.

Stephen a nié avoir assassiné Lucy et trois accusations d’agression sexuelle qui aurait eu lieu quand elle avait 12 ans. Il a également nié deux chefs d’accusation d’activité sexuelle quand elle avait 13 ans.

Le procès continue.

Traduction : Stacey White  Ma précieuse petite fille

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : https://www.vonjour.fr

 

 

 

 

 

 

 

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail