Une femme poste les conseils de son père, agent des services secrets, pour assurer sa sécurité, et cela devient viral

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Une jeune femme a attiré un énorme public sur TikTok après avoir partagé les paroles de sagesse de son père protecteur, qui se trouve être un agent des services secrets.

Elle affirme que l’une de ces leçons lui a sauvé la vie.

Dans ses vidéos, Lauren Bell, originaire de Pennsylvanie, partage les conseils tactiques de son père à sa petite fille. Les images, empreintes de délicatesse, parodient essentiellement une vidéo typique de citations inspirantes.

Cependant, avec moins d’idéalisme rêveur, les mots crus et salés de son père, contrairement aux images de fond, augmentent la cadence avec un ton plus dur que réconfortant.

– Personne n’est ton ami à Miami

– Rien ne peut arriver de bien après 23 h

– Commande des breuvages embouteillés, il est plus difficile d’y glisser de la drogue


– Garde la tête sur les épaules

– Le gaz poivré va dans les mains, pas dans le sac à main

– Ne tourne jamais, au grand jamais ton dos à une porte

Parmi d’autres bons mots intelligents, l’agent souligne la nécessité pour Lauren de rester toujours très attentive à son environnement.

Soucieux de la sécurité de sa fille, qui est une jeune femme, il lui a également inculqué des conseils pour sortir en ville.

Il a conseillé de ne commander que des boissons en bouteille, car « elles sont plus difficiles à droguer », et si une situation s’envenime, il faut « garder la bombe lacrymogène dans sa main, pas dans son sac. »

Selon le père agent secret, il n’est pas toujours plus sûr d’être dehors le jour que dans l’obscurité de la nuit.

Une autre vidéo offre encore d’autres conseils : « Si vous pensez être suivi, tournez quatre fois à droite » et « Une personne de confiance doit savoir où vous êtes à tout moment. Date, heure, adresse, et avec qui vous êtes. »

– Un endroit sûr à New York, il n’existe pas de telle chose

– Des écouteurs, ça doit rester à l’intérieur de la maison

– Tu ne verras jamais un homme te demander de l’aide pour vrai



– Commence à te soucier de ce qu’il y a dans ta tête, et non ce qui se trouve sur celle-ci

– Ne va jamais courir avant 8 h du matin

– Si tu soupçonnes qu’on te suit, tourne à droite 4 fois

– Fais en sorte qu’une personne en qui tu as confiance sache en tout temps où te trouver, selon tes allées et venues habituelles : les dates, heures, adresses, avec qui tu es.

Les hommes « ne demandent pas d’aide », a-t-il ajouté, et croiser quelqu’un plusieurs fois est douteux.


Ces derniers mots ont gagné en popularité sur TikTok lorsque Lauren, propriétaire de la boutique Cardy Couture, a échappé à un poursuivant suspect grâce à sa présence d’esprit.
L’histoire raconte qu’elle faisait ses courses chez Marshall, à un kilomètre de chez elle, en 2014, lorsqu’elle a croisé plusieurs fois le même homme. Il n’avait pas de chariot. Elle est devenue méfiante.

En voyant l’étranger derrière elle à la caisse – avec des cordes à la main – les mots de son père ont fait mouche.

« Je me suis retournée et j’ai commencé à le fixer », a-t-elle expliqué.

« J’ai établi un contact visuel avec lui. Et l’une des choses que mon père m’a apprises, c’est que les vêtements peuvent être enlevés, les cheveux peuvent être changés, mais les marques de naissance et les tatouages sont toujours permanents. »

Lauren a repéré un tatouage d’aigle sur le mollet droit de l’homme.
Il est passé à la caisse et est parti avant elle, mais Lauren a eu une mauvaise surprise sur le parking : l’homme l’attendait. Il lui a demandé de lui servir de modèle en posant pour lui et a essayé de l’attirer vers sa voiture en lui agitant de l’argent devant les yeux.



Lauren a tardé à se diriger vers sa voiture – ce qui lui aurait permis de relever sa plaque d’immatriculation – mais a plutôt couru vers une voiture qui entrait dans le parking. Surpris, l’étranger a quitté les lieux. Sur les conseils de son père, elle a ensuite porté plainte auprès de la police.

Le danger peut frapper n’importe où, à n’importe quel moment, dit-elle. « C’était un dimanche, à 16 h 45, tout près de chez moi. »

« Dieu merci, j’étais consciente du danger », a-t-elle ajouté.

Les vidéos de Lauren ont été visionnées des millions de fois, diffusant les conseils avisés de papa aux filles et aux fils du monde entier.




Source
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail