Une fillette de 3 ans atteinte d’un cancer se rend au bal de promo de sa sœur… de peur de mourir avant le sien

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Hetton-le-Hole, Angleterre

Une petite fille de 3 ans atteinte d’un cancer agressif du cerveau, à Hetton-le-Hole, en Angleterre, se rend à un bal de promo avec quelques années d’avance… de peur de mourir avant de connaître le sien.

C’est une magnifique opportunité qu’a offerte Neve Nixon, 16 ans, à sa petite sœur. Lana Nixon, une petite fille âgée de 3 ans et originaire d’Hetton-le-Hole, en Angleterre, a été diagnostiquée d’une forme rare et agressive du cancer du cerveau, en novembre dernier, indique Chronicle Live. Au mois de juillet dernier, ses parents, Gemma Haswell, 34 ans, et Andrew Nixon, 40 ans, ont malheureusement appris que leur fille ne guérirait pas de sa maladie. Ils ont alors décidé de quitter leur travail pour rester aux côtés de leur enfant et rendre ses jours si précieux, les plus magiques qui soient.

C’est donc avec joie que la fillette s’est rendue au bal de promo de sa sœur aînée, de peur de ne jamais pouvoir vivre le sien. « C’était tellement émouvant pour nous toutes d’être ensemble en famille, et que Lana participe à la journée spéciale de sa sœur », confie Gemma, la mère de trois enfants, à nos confrères britanniques. « C’était très émouvant de voir Lana si belle et dans une jolie robe après des mois de pyjamas [à l’hôpital] », poursuit-elle. En effet, Lana a dû suivre des séances de chimiothérapie et trois interventions chirurgicales pour traiter sa tumeur. Des épreuves pour le moins éprouvantes qui lui ont causé de lourds effets secondaires : « Elle a vomi du sang, des saignements de nez épouvantables, sa bouche a saigné. Nous avons passé beaucoup de temps en isolation. »

Sheb Ahktar, 36 ans, directeur d’Autograph Prestige, a conduit les sœurs au bal de promotion de sa Rolls Royce. « Ce jour-là, Lana était si heureuse, souriante et dynamique, comme tout autre enfant de 3 ans. C’est juste déchirant. Je ne peux pas imaginer ce que la famille traverse et je m’assurerai de les aider pour que la famille obtienne ce dont elle a besoin pour Lana »,témoigne-t-il. Face à cette pathologie, Lana fait preuve de beaucoup de courage : « Nous ne pouvons pas en croire sa force et son courage. C’est un petit personnage heureux, affectueux et drôle. Elle mérite le mieux du monde pour tout ce qu’elle a enduré », déclare la maman de la petite fille.

Source : https://www.closermag.fr

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail