Vague de froid sur la France, de la neige attendue à Paris

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Quelques centimètres de neige devraient tomber dans les prochaines heures, de l’Est jusqu’en Île-de-France.

Peu à peu l’hiver s’installe en France. Après un rafraîchissement notable des températures ce lundi, les flocons pourraient faire leur apparition. Des chutes de neige sont en effet attendues mardi de l’est de la France jusqu’en Île-de-France.

Pour autant, il n’est pas encore temps pour les Franciliens de sortir les luges ou leur ski, puisque selon Etienne Kapikian, prévisionniste à Météo France, il y a peu de chances que la neige tienne dans la capitale.

Etienne Kapikian. Dès lundi soir, les premiers flocons vont tomber dans l’est du pays. Dans la nuit, la neige commencera à tomber jusqu’en Île-de-France, où le plus gros de l’intensité s’observera dans la deuxième partie de nuit et mardi matin. Une grande partie de la région verra alors des flocons virevolter et il y en aura jusqu’en en fin d’après midi.

Il ne s’agit pas d’un gros épisode neigeux, mais on attend tout de même un à trois centimètres sur la région. Dans Paris intramuros, la neige ne devrait pas tenir à cause de l’îlot de chaleur urbain. Les grandes agglomération dégagent un surplus de chaleur qui peut retarder la tenue de la neige au sol. Tout dépend aussi de l’intensité de la chute de neige, mais il faudrait que l’intensité soit importante pendant au mois quatre heures pour que la neige tienne dans la capitale.

À quoi sont liées ces chutes de neige ?

À la circulation atmosphérique. En ce moment, nous observons ce qu’on appelle un « blocage anticyclonique », c’est-à-dire une bulle de haute pression qui remonte sur la Scandinavie. Dans le même temps, nous avons des basses pressions au Sud, sur la Méditerranée. Entre les deux, il y a donc un flux de vents froids continentaux, qui viennent d’Europe centrale et d’Europe de l’Est. On parle parfois du « Moscou-Paris », et c’est un peu ce qu’il se passe.

Cette situation est propice aux précipitations, qui avec le froid, deviennent de la neige. C’est une situation complètement normale, qui arrive régulièrement. On a droit au moins tous les cinq ans à nos flocons de novembre. Des flocons, qui ne s’installeront pas : un redoux relatif s’annonce par le sud en milieu de semaine, à partir de mercredi.

Quelles sont les recommandations de vigilance à observer ?

Si l’intensité des chutes de neige n’augmente pas, on devrait rester en vigilance jaune. Pour un à trois centimètres de neige, ce devrait être suffisant. Dans ces circonstances, il vaut mieux reporter ses déplacements quand c’est possible.

En revanche dans le centre-est de la France, les quantités de neige pourront approcher les cinq centimètres demain au réveil. La situation peut donc être plus compliquée sur les routes. Il ne faut à se fier à 100% à la carte actuellement visible sur le site de Météo France, il faudra penser à la regarder à 16 heures, après sa réactualisation. Il n’est exclu qu’on passe alors en vigilance orange.

 

Source : l’express.fr

Crédit photo : capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail