«Venez me choper si vous en êtes capables»: un chauffard filme ses excès au volant à Lyon, puis déchante

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Un chauffard qui s’était filmé en train de rouler à 215 kilomètres par heure sur le périphérique lyonnais a été arrêté, selon Le Progrès. Se sachant recherché, il avait mis au défi les policiers de le retrouver. Il cumulait quelque 11.000 euros d’amende.

«Askip je suis recherché, je vous attend messieurs les policiers […] venez me choper si vous en êtes capable [sic]». Lundi 31 mai, l’auteur d’une vidéo de conduite extrêmement dangereuse lançait un défi à la brigade autoroutière depuis son compte Instagram. Il a été arrêté lundi 28 juin, rapporte Le Progrès.







La vidéo, publiée d’abord sur Snapchat le 27 mai, avait été largement reprise sur Twitter. Elle montrait le chauffard à bord d’une BMW en train de slalomer dangereusement entre d’autres véhicules, évitant de peu les collisions et frôlant les 215 kilomètres par heure sur le périphérique Laurent-Bonnevay, à Lyon. Sur cette portion de route, la vitesse est limitée à 70 kilomètres par heure.

La police lyonnaise avait lancé un appel à témoin, lequel s’est concrétisé ce lundi avec un placement en garde à vue. Toujours selon Le Progrès, ce jeune homme de 21 ans, originaire de Bron, était défavorablement connu des services de police pour de très nombreuses infractions allant du refus d’obtempérer à la mise en danger de la vie d’autrui, cumulant pas moins de 11.000 euros d’amende et 78 points de permis perdus.

Travail au noir

L’individu roulait également sans permis, lequel lui avait été retiré quelques mois plus tôt, précise le quotidien. Dans la vidéo, il était en fait au volant de la voiture de son patron qui l’employait dans son garage de Vaulx-en-Velin (dans la métropole de Lyon) sans le déclarer. Il a lui aussi été arrêté.

D’après Lyon Capitale, il a reconnu les accusations de travail dissimulé, pour lequel il risque trois ans d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende, et le fait que son «employé» n’avait plus de points sur son permis. La police nationale du Rhône a confirmé sur Twitter que les deux individus ont été présentés ce mercredi en comparution immédiate au tribunal judiciaire de Lyon.

 

Source
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail