Viol collectif filmé près de Toulouse : un suspect se rend à la gendarmerie et finit en garde à vue

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Mi-octobre 2018, plusieurs personnes suspectées de viol en réunion, près de Toulouse, avaient été interpellées. Un autre suspect en fuite s’est rendu chez les gendarmes.

Nouvel épisode dans l’affaire du viol collectif filmé d’une jeune femme de 19 ans, qui s’était déroulé sur le parking de la boîte de nuit Le Carpe Diem, à Balma (Haute-Garonne) dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 septembre 2018. Un suspect en fuite, qui était toujours recherché par les gendarmes de la Brigade de recherches de Toulouse Saint-Michel (il faisait l’objet d’un mandat de recherche émis par la justice), s’est rendu spontanément à la gendarmerie avant d’être mis en garde à vue, indique La Dépêche du Midi.

Sept interpellations en octobre

Mi-octobre 2018, sept personnes âgées de 18 à 30 ans, sur une dizaine d’individus présents ce soir-là, avaient été interpellées dans ce dossier.  Certaines personnes se sont livrées à des actes de nature sexuelle, et d’autres ont pu soit capter les images et les diffuser, soit y assister. C’était d’ailleurs l’objet de cette série d’interpellations que de clarifier les choses , avait alors précisé Dominique Alzeari, le procureur de la République de Toulouse. Un huitième individu avait été interpellé, mardi 23 octobre 2018.

 

 

Source : vonjour.fr

Credit photo : capture d’écran

 

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail