Violences à l’école. Une maire porte plainte contre un enfant handicapé de 5 ans….

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Violences à l’école. Une maire porte plainte contre un enfant handicapé de 5 ans….

La maire de La Villedieu-du-Clain (Vienne) a déposé plainte le 31 octobre contre un enfant de 5 ans.

Celui-ci est accusé de violences envers le personnel éducatif et certains de ses camarades de classe.

Sa mère a fustigé cette procédure.

Un enfant handicapé viennois de 5 ans s’est vu adresser une plainte, le 31 octobre, de la part de la maire de sa commune pour violence scolaire à l’école.

Convoquée par la gendarmerie le 4 décembre, la mère du garçon a fustigé vivement cette procédure sur les ondes de France Bleu Vienne.



De son côté, la maire a déclaré n’avoir pas eu d’autres issues ».

Des demandes restées lettre morte
Cette plainte est immonde.

Depuis le 6 décembre, Vanessa, la mère du petit garçon, ne décolère pas.

Et pour cause : son enfant, accusé d’avoir mordu une Atsem [Agent territorial spécialisé des écoles maternelles], n’a que 5 ans et est, qui plus est, handicapé.

« Je trouve ça hallucinant que l’on puisse porter plainte contre un enfant de 5 ans et demi qui relève en plus d’un dossier MDPH [Maison départementale des personnes handicapées] », s’indigne-t-elle auprès de France Bleu Vienne.

L’enfant n’en est pas à ses premiers actes de violence.

Selon Isabelle Domont, la maire de La Villedieu-du-Clain, ces violences, qui ont empiré depuis trois ans, mettaient les autres élèves en danger.



C’était des coups de crayon dans les cuisses, il avait blessé l’institutrice à la lèvre, il tirait les cheveux, il y a aussi des crachats et beaucoup de griffures », explique la maire.

Après de nombreuses réunions avec les parents de l’enfant et un courrier envoyé à la MDPH, la maire estime n’avoir pas eu « d’autre issue », « pour venir en aide au personnel de l’école qui était en grande détresse » que de porter plainte.

« J’ai accompagné la maman mais, au bout d’un moment, j’ai dit stop Mon personnel éducatif n’a jamais rencontré des difficultés comme ça, jamais », conclut-elle.

La mère veut déménager
Je suis consciente que mon enfant a des troubles du comportement et une agressivité qui est exacerbée avec les autres élèves et les adultes Mais j’aimerais avoir du soutien plutôt que l’on m’enfonce , déplore la mère, maman également d’un autre enfant autiste de 7 ans.

Elle poursuit : « Quand on a des enfants qui ne sont pas dans le moule, qui sont différents, on en prend plein la gueule. »

Pour tenter d’apaiser la situation, « le directeur académique de la Vienne a prononcé un retrait temporaire de scolarisation [pour l’enfant] jusqu’aux vacances de Noël ».

Et le rectorat de préciser : « Durant toute cette période, l’enfant a bénéficié du dispositif des Services d’assistance pédagogique à domicile.



De son côté, la mère de famille a d’ores et déjà inscrit son garçon dans une autre commune environnante et envisage même de déménager : Comment être bien dans un village où la maire porte plainte contre son enfant de 5 ans et demi ? », conclut-elle.

Source : ouest-france
Crédit photo : Capture d’écran

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail